5 conditions indispensables pour bénéficier d’un crédit immo

conditions pour avoir un crédit immobilier

La banque n’accorde un crédit immobilier que pour quelques profils emprunteurs remplissant diverses conditions qu’elle a imposées. Cela pour s’assurer de la capacité de remboursement de cet emprunteur. Quels sont ces critères ?

L’existence d’un revenu régulier

Quel que soit le type de prêt immobilier souhaité, son obtention dépend des revenus de l’emprunteur et de son foyer. En plus de vérifier les bulletins de salaire et les sources des autres revenus de ces derniers, la banque calcule leur taux d’endettement. Pour donner son accord, elle s’assure que celui-ci ne dépasse pas de 33%. À noter que plus les revenus sont importants, plus les chances de dépasser ce seuil sont minimisées. Pour avoir une idée de la somme que l’établissement peut vous débloquer face à vos revenus, il est impératif de passer par un simulateur de crédit, entre autres, Mon Crédit Immo.

Avoir une stabilité financière

Avant d’accorder un prêt à un emprunteur, la banque s’assure toujours de sa stabilité financière. En effet, celle-ci constitue une assurance aux prêteurs concernant le remboursement des mensualités tout au long du délai convenu. De ce fait, l’emprunteur doit être en CDI et doit avoir une certaine ancienneté au sein de son entreprise. Au cas échéant, s’il est, par exemple, en CDD, entrepreneur ou exerçant une profession libérale, il doit être capable de fournir des preuves solides de sa stabilité financière.

Ne pas être répertorié en tant qu’interdit bancaire

Pour éviter les individus à risque, la banque n’accorde pas de crédit immobilier aux profils emprunteurs en interdit bancaire, quelle que soit sa nature. Celui-ci peut être des découverts bancaires, une interdiction d’émettre des chèques, ou encore des défauts de paiement d’emprunts. En effet, l’établissement ne garantit pas le remboursement d’un interdit bancaire. Pour se renseigner, il consulte toujours le fichier central des chèques ainsi que le fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers. De ce fait, si l’emprunteur a une procédure de surendettement en cours ou s’il est un interdit bancaire, il devra remettre son projet à des jours meilleurs.

Être capable de fournir un apport personnel

L’apport personnel figure parmi les critères pris en compte lors d’une demande de prêt immobilier. Le crédit est accordé plus facilement par la banque si l’emprunteur envisage un projet avec apports. En principe, l’apport personnel constitue une preuve d’une bonne gestion financière de l’emprunteur. Il peut être issu d’une épargne liée à la revente d’un bien, d’un héritage ou d’une donation. Cela peut aussi provenir d’une épargne venant des revenus mensuels ou d’un placement. Généralement, cet apport est estimé à une moyenne de 10% du montant global du prix d’achat.

Assurance d’une bonne santé physique

Il faut savoir que l’état de santé de l’emprunteur ne figure pas parmi les conditions obligatoires de la banque pour octroyer un prêt immobilier. Toutefois, dans les faits, il est probable qu’une personne malade ne puisse pas obtenir un crédit. En effet, en constituant les dossiers d’emprunt, il est exigé de souscrire à une assurance emprunteur. Dans celle-ci, l’emprunteur doit remplir impérativement un questionnaire de santé. Or, l’existence d’un souci de santé peut entrainer le refus de l’assurance, et donc du crédit immobilier.

devis peinture

Coût des travaux de peinture pour la maison

Faire appel aux services d’un artisan peintre trouve son intérêt dans la rendu du travail. L’idée de faire des économies […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *