Quid de la sécurité des paiements à distance

sécurité des paiements à distance

La possibilité de fraude est élevée quand il s’agit d’une transaction en ligne. En effet, l’authentification et la sécurisation du paiement ne sont pas aussi simples que lors du paiement en magasin. C’est pour cette raison que la sécurité des transactions à distance mérite une attention.

Prévenir les risques qui peuvent se présenter

La vigilance est de mise lorsqu’il s’agit de régler des factures avec des cartes à distance. Une observation de la sécurité des cartes de paiement de 2018 rapporte que 66 % des fraudes par carte bancaire en 2017 sont des fraudes liées au paiement en ligne. Ce chiffre présente une augmentation du taux de 0,16 % par rapport à celui de l’année précédente.

Il est fortement recommandé de mettre en place des procédures de sécurité solides. En outre, cette vigilance a diminué le taux de fraude des paiements en ligne et les a ramenés à ce qu’ils ont été il y a 10 ans. De plus, la technologie offre un système de sécurité mis à jour et plus fort. Il importe de relever que le secteur de la banque en ligne a connu un taux d’augmentation de 50 %.

On note également une diminution des paiements à distance au cours des 6 dernières années. Cela contribue également à cette réduction du taux de fraudes. Il existe dorénavant un système qui court-circuite et envoie une alerte au commerçant au cas où le risque d’impayés commence à s’élever de manière inquiétante. D’autant plus, qu’à un certain seuil sur le taux de remboursement, le commerçant peut être pénalisé.

La sécurisation des transactions en ligne

Presque tous les systèmes de paiement à distance possèdent une authentification. On attend par cette appellation une procédure de validation qui nécessite un élément supplémentaire. On peut citer, par exemple, le code de validation envoyé par SMS. Un code à utiliser une seule fois. Cependant, cette méthode risque de disparaître sur le marché à partir de septembre 2019, car elle est jugée insuffisante par le législateur européen.

Désormais, il existe la carte physique à code de sécurité temporaire. Il s’agit d’une carte semblable à l’ordinaire à la différence de codes dynamiques sur son dos. En effet, les codes sont modifiés périodiquement. Il faut noter donc une source d’énergie pour alimenter cela. Ce système fait partie des systèmes à authentification forte et est le concurrent du code par SMS.

Outre ces deux modes de sécurisation, on a aussi la carte virtuelle à usage unique. Cette fois, il n’existe pas de carte physique. C’est plutôt une carte virtuelle qui émane d’un logiciel installé sur l’ordinateur ou d’une application téléphonique. A chaque achat est attribué un code. C’est un mode réservé aux petits achats.

Sinon, il est également possible de faire des paiements via des sociétés de paiement en ligne. Pour se faire, le commerçant fournit le code de sa carte à l’intermédiaire de sa confiance et à lui seul. Celui-ci se charge alors du règlement des factures. Sans oublier l’authentification biométrique. Celle-ci est encore peu connue du public, car des traces peuvent être laissées et exploitées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *