Comment acheter du CBD en France
Publié le

Est-ce que le CBD est légal en France ? 

Le 30 décembre 2021, l’État français a proclamé les règlementations afférentes à la consommation de cannabis. Ces législations se regroupent en une loi qui précise les autorisations de commercialisation. Jusqu’à présent, l’usage récréatif du chanvre reste une chose taboue dans l’Hexagone. Par contre, avec les vertus du CBD, le gouvernement permet quelques exceptions.

Petit rappel sur le CBD

Avant d’entrer dans les détails, il est essentiel de faire le point sur les variétés de produits dérivés du cannabis. La première catégorie renvoie à sa définition de drogue. Si cette plante produit des effets psychoactifs, c’est surtout à cause du THC ou tétrahydrocannabinol (une des substances actives de la plante). Cette molécule rend « stone » tous ceux qui consomment l’herbe de la marijuana. Dans ce cas de figure, on considère le sujet de stupéfiant.

Outre le THC, qui se concentre principalement dans la feuille et dans la tige, il existe également une autre substance active dans la fleur du cannabis. Il s’agit du CBD ou le cannabidiol. Avec une teneur maximum de 0,3% de THC, celui-ci ne provoque pas de réactions psychoactives, du moins avec une consommation à quantité modérée.

Que dit la loi française sur la commercialisation du CBD ?

acheter du cbd en france

Après une série de lutte et d’acharnement juridique, le CBD est enfin parvenu à acquérir ses droits. La situation est devenue officielle le vendredi 31 décembre 2021 à la suite d’un suffrage majoritaire auprès de l’Assemblée nationale. Dès lors, le gouvernement a autorisé la culture, l’import/export et la commercialisation du CBD dans tout le territoire français. Pour autant, cela n’empêche pas aux autorités locales de poursuivre les actes liés au THC.

Pour clarifier les confusions, la vente et la consommation de cannabis restent toujours illégales en France, du moins quand la plante contient plus de 0,3% de THC. Dans la mesure où l’on serait surpris en train d’omettre cette règle, de lourdes sanctions peuvent être prises à son égard. Lorsqu’on souhaite opérer dans le secteur, il faut d’abord consulter les législations sur le CBD.

Pourquoi une telle décision ?

Pourquoi le CBD a-t-il été légalisé en France ? Tout simplement pour profiter des vertus et des bienfaits qu’il procure au bien-être de tout un chacun. On sait déjà qu’il n’est pas un produit stupéfiant. Tout ce qui pourrait conduire à un état d’ivresse n’a aucun rapport avec cette variété du cannabis. Le gouvernement a alors saisi les opportunités tout en excluant les menaces. Voici tous les avantages procurés par la prise de CBD :

  • Anti-inflammatoire,
  • Antidouleur,
  • Antidépresseur et anxiolytique,
  • Régulateur de sommeil,
  • Renforcement du système immunitaire,
  • Prévention contre la dégénérescence.

Il ne s’agit que d’une liste à titre d’information. Mais selon les spécialistes, les bienfaits du CBD sont bien plus nombreux.

Les mesures d’accompagnement à l’officialisation du CBD

Il faut comprendre que même après la déclaration du gouvernement français, le CBD ne peut pas être vendu ou consommé n’importe comment. Certaines règles s’appliquent à sa commercialisation. Tout d’abord, il reste interdit à toutes les personnes mineures. Que l’on soit dans l’obligation d’en acheter ou dans une situation d’urgence, une personne de moins de 18 ans ne peut interférer dans une affaire liée au CBD.

Par ailleurs, les publicités ne sont pas encore autorisées. Il en est de même pour les offres promotionnelles. Il faut également noter que le CBD n’est pas une substance destinée à être fumée. En ce qui concerne son emploi, seule une prescription d’un médecin agréé peut faire l’objet d’une autorisation d’achat.